*~* Le Salon *~*

Lieu de détente où règne amitiés et divertissements
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bernard Werber...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elhorianne
* La Barde des lieux *
* La Barde des lieux *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 798
Age : 33
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Bernard Werber...   Mar 14 Fév - 23:42

... l'auteur qui m'a appris à aimer la lecture...



Biographie
Né à Toulouse, Bernard Werber y suit des études de criminologie avant d'intégrer une école de journalisme à Paris. Après avoir fait ses preuves dans la presse locale de Cambrai, il devient un collaborateur régulier du 'Nouvel Observateur'. En 1991, il fait paraître son premier roman 'Les fourmis', et l'ouvrage fait une irruption remarquée sur la scène littéraire. Le roman suivant 'Le jour des fourmis' s'est traduit en vingt-deux langues. Il obtient le Prix des Lectrices de 'Elle' et se retrouve propulsé sur le pupitre des lycéens. Ce succès est en partie dû au fait que Werber a repris un genre ignoré en France mais dans lequel excellent les anglo-saxons, celui du roman scientifique, auquel l'auteur ajoute des considérations plus philosophiques portant sur l'organisation de nos sociétés humaines. Werber s'est également fait un nom dans le cinéma, avec la réalisation de 'La reine de nacre'.

La trilogie des Fourmis
- Les fourmis

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle enthomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspens et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis !

- Le jour des fourmis


Sommes-nous des dieux? Sommes-nous des monstres? Pour le savoir, une fourmi va partir à la découverte de notre monde et connaître milles aventures dans notre civilisation de géants. Parallèlement, un groupe de scientifiques humains va, au fil d'un thriller hallucinant, comprendre la richesse et la magie de la civilisation des fourmis, si proche et pourtant si peu connue. On est comme aspiré par ce roman qui se lit d'une traite.

Sans s'en apercevoir, pris par le suspens et la poésie, on apprend toute sorte d'informations étonnantes et pourtant vraies. Après le succès international de son premier livre, «Les Fourmis», Bernard Werber, jeune écrivain français, s'est imposé comme l'inventeur d'un nouveau style de littérature, à cheval entre la saga d'aventure, le roman fantastique et le conte philosophique. «Le Jour des Fourmis», traduit en 22 langues, couronné du grand prix des lectrices de Elle, a été mis au programme de certaines classes de français, de philosophie et même de... mathématiques. Bien au delà du thème des fourmis, il s'agit là d'un vrai livre initiatique qui nous oblige à réfléchir sur notre place dans l'univers.

- La révolution des fourmis


D'un côté, les fourmis. Elles se demandent si nous sommes des monstres géants ou des dieux infinis. De l'autre, nous, les hommes. Au mieux, nous sommes indifférents à ces êtres minuscules. Au pire, nous nous acharnons à les écraser. Pourtant, après des millénaires d'incompréhension, les deux civilisations les plus évoluées de la planète vont peut-être se rencontrer, se comprendre, se connaître enfin.


La trilogie du Père de nos Pères
- Le Père de nos Pères

D'où venons -nous ?
Après l'infiniment petit (trilogie des Fourmis), après le mystère de la mort (Les Thanatonautes), Bernard Werber s'intéresse à une nouvelle frontière de notre savoir : les origines de l'humanité.
Pourquoi y a-t-il des hommes sur Terre ? Pourquoi sont-ils intelligents ? Pourquoi sont-ils conscients ?
Nous nous retrouvons ainsi plongés il y a 3 millions
d'années dans la savane africaine à suivre au jour le jour les aventures du premier humain, le fameux chaînon manquant, Adam, le... Père de nos pères. En parallèle, de nos jours, tous ceux qui ont découvert la véritable nature de cet être primordial ont de sérieux problèmes.
Quel est ce secret que personne ne veut voir en face ?
Lucrèce Nemrod, reporter aussi tenace qu'espiègle, accompagnée de son complice Isidore Katzenberg, ancien journaliste scientifique désabusé, se lance intrépidement dans l'enquête. De Paris à la Tanzanie commence une course poursuite haletante où l'on rencontre un club de savants passionnés, une charcutière industrielle, une star du X et quelques primates qui se posent de drôles de questions.
Suspense, humour, science, aventure... la révélation qui nous attend au terme de ce thriller paléontologique pourrait bien changer notre vision du monde.

- L'ultime secret


Qu'est-ce qui nous motive ?
«C'est au coeur de notre cerveau qu'il faut chercher la source de tous nos comportements», estime Samuel Fincher, un brillant neurologue cannois.
Le problème, c'est que Samuel Fincher meurt d'extase amoureuse dans les bras d'une top model danoise, le soir même de sa victoire au championnat du monde d'échecs.
Samuel Fincher avait-il trouvé au fin fond de nos crânes un secret qui devait rester caché ? Peut-on mourir de plaisir ?
Deux journalistes scientifiques parisiens, Lucrèce Nemrod et Isidore Katzenberg, veulent en savoir plus sur ce décès étrange. C'est donc sur la Côte d'Azur qu'ils vont mener l'enquête, de la morgue de Cannes à un étrange asile psychiatrique où les fous sont utilisés pour leurs talents particuliers. Ils vont aller de surprise en surprise jusqu'à l'extraordinaire dénouement basé sur une découverte scientifique peu connue mais réelle.

Après l'enquête sur les origines de l'humanité (Le Père de nos pères), c'est cette fois sur les mécanismes de l'esprit et la compréhension du fonctionnement de notre cerveau que nous invite à réfléchir ce nouveau roman de Bernard Werber, mêlant suspense, humour, science et aventures.



La trilogie des Thanatonautes
- Les Thanatonautes

L'homme a tout exploré : le monde de l'espace, le monde sous-marin, le monde souterrain ; pourtant il lui manque la connaissance d'un monde : le continent des morts.
Voilà la prochaine frontière.
Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de médecine mais aussi d'astronautique les plus modernes, partent à la découverte du paradis.
Leur dénomination ? Les thanatonautes. Du grec Thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur).
Leur guide ? Le livre des morts tibétain, le livre des morts égyptien mais aussi les grandes mythologies et les textes sacrés de pratiquement toutes les religions qui semblent depuis toujours avoir su ce qu'étaient le dernier voyage et le «véritable» paradis. Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu et en découvrent les décors immenses et mirifiques. Le mot terra incognita recule en même temps que, jour après jour, on apprend ce qui nous arrive après avoir lâché notre dernier soupir.

- L'Empire des anges


Que pensent les anges de nous ? Que peuvent-ils faire pour nous aider ? Qu'attendent-ils de l'humanité en général ?
Lorsque Michael Pinson (stupidement tué dans un acci-
dent d'avion percutant un immeuble) a passé avec succès l'épreuve de la «pesée des âmes», il a accédé au royaume des anges. Mais passé le premier émerveillement, il
découvre l'ampleur de la tâche.
Le voilà chargé de trois mortels, qu'il devra désormais guider et aider tout au long de leur vie. Ses moyens d'action : les rêves, les signes, les médiums, les intuitions, les chats.
Cependant, il est obligé de respecter le libre arbitre des hommes. Il s'aperçoit que ceux-ci essaient de réduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur. Que faire pour leur montrer la voie ?
Et puis comment s'occuper intelligemment au Paradis, un endroit bien sympathique mais sans cinéma, sans musique, sans restaurant ?
Après Les Thanatonautes, Bernard Werber nous donne une fois de plus à réfléchir sur notre statut d'être humain, en mélangeant sagesse ancienne, philosophie moderne et humour. En suivant l'initiation d'un ange, on découvre une perspective étonnante à notre état de simple mortel.

- Nous les Dieux


Quelque part, loin, très loin, se trouve une île que ses habitants appellent Aeden.
Là, perchée sur un haut plateau, une ville: Olympie. Dans son coeur, une étrange institution, L'Ecole des Dieux, et ses professeurs: les 12 dieux de la mythologie grecque, chargés d'enseigner l'art de gérer les foules d'humains pour leur donner l'envie de survivre, de bâtir des cités, de faire la guerre, d'inventer des religions ou d'élever le niveau de leur conscience.
La nouvelle promotion? 144 élèves dieux qui vont devoir s'affronter à travers leurs peuples, leurs prophètes, chacun avec son style de divinité.
Mais la vie sur Aeden n'est pas le paradis. Un élève essaie de tuer ses congénères, un autre est tombé fou amoureux du plus séduisant des professeurs, Aphrodite, déesse de l'amour, et tous se demandent quelle est cette lumière là-haut sur la montagne qui semble les surveiller...

- Le souffle des Dieux


Quelque part dans l'univers l'île d'Aeden, dernière étape du cheminement des âmes...

Dans la ville d'Olympie, les élèves dieux étaient 144, ils sont désormais moitié moins nombreux.

Michael Pinson tente de faire survivre son peuple, alors que l'Histoire accélère. Plus les élèves jouent plus ils ont de difficulté à créer un autre scénario que celui de la première Terre. Comme si l'Histoire était une fatalité, comme s'il n'y avait qu'une manière de faire évoluer les civilisations.

Mais Michael n'a pas comme préoccupation que la survie des mortels qui le vénèrent, il doit aussi gérer des problèmes dans son quotidien. Il est amoureux d'Aphrodite, déesse de l'amour. Il doit essayer de ne pas se faire tuer par le Déicide, cet élève tricheur qui élimine directement ses concurrents à coups de foudre. Enfin il doit essayer de comprendre ce qu'il fait là. Construit comme un livre initiatique, "Le Souffle des Dieux" est un cheminement dans un monde fantastique de rêve mais aussi une réflexion philosophique sur l'histoire de l'humanité et le sens de ses coups de théâtre.

_________________


La Vie ... Ne m'en parlez pas de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penseeopaline.blogspot.com/
Elhorianne
* La Barde des lieux *
* La Barde des lieux *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 798
Age : 33
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Bernard Werber...   Mar 14 Fév - 23:43

Livres expérimentaux
- L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu

Le Livre que vous tenez entre vos mains est une expérience.
Il contient des informations que vous ne trouverez pas ailleurs.
Des informations dans des domaines aussi étranges ou complémentaires que : les grandes énigmes du passé, les casse-tête mathématiques, les recettes de cuisine étranges, les paradoxes de la physique quantique, des anecdotes inconnues de l’histoire de l’humanité, ou des blagues
philosophiques.
Ici l’hypnose, l’alchimie, le shamanisme ou la kabbale côtoient la sociologie, la biologie ou l’archéologie.
Ici on découvre comment rêvent les dauphins et comment est né l’Univers. Comment les Chinois ont rencontré les Occidentaux et comment se prépare l’hydromel, boisson des fourmis et des dieux.
Le seul point commun de tous ces petits textes est de faire «pétiller l’esprit» et d’éveiller la curiosité sur des territoires inconnus.
Poursuivant la tradition des grands encyclopédistes du passé, Bernard Werber (romancier et journaliste scientifique) nous livre ici un cocktail détonnant où chaque information est étonnante mais vraie, où chaque ligne est source de méditation et d’humour.

- Le Livre du Voyage


Ah, enfin tu me prends dans tes mains !
Ah, enfin tu lis ma quatrième de couverture !
Tu ne peux pas savoir comme j’attendais cet instant.

J’avais si peur que tu passes sans me voir.
J’avais si peur que tu rates cette expérience que nous ne pouvons vivre qu’ensemble.
Toi lecteur, humain, vivant.
Et moi le livre, objet, inerte, mais qui peux te faire décoller pour le grand, le plus simple, le plus extraordinaire des voyages.

- Nos amis les humains


Les humains sont-ils intelligents ?
Sont-ils dangereux ?
Sont-ils comestibles ?
Sont-ils digestes ?
Peut-on en faire l’élevage ?
Peut-on les apprivoiser ?
Peut-on discuter avec eux comme avec des égaux ?
Telles sont les questions que peuvent se poser les extraterrestres à notre égard.
Pour en avoir le cœur net, ils kidnappent deux Ter-riens, un mâle et une femelle, Raoul et Samantha. Ils les installent, pour les étudier tranquillement, dans une cage à humains. Une «humainière».
Ils espèrent ainsi assister à une reproduction en captivité.
Le problème, c’est que Raoul est un scientifique misanthrope et Samantha une dompteuse de tigres romantique.
Pas simple dans ce cas pour nos deux cobayes de se comprendre et,a fortiori, de s’aimer…

Avec cet ouvrage, rédigé comme un huis clos philosophique, Bernard Werber nous présente une nouvelle facette de son art. Une fois de plus, il nous propose de prendre un peu de recul, d’avoir une perspective différente pour comprendre l’humanité «autrement».



Nouvelles
- L'Arbre des Possibles

Vingt petites histoires sous forme de contes, de légendes, de minipolars.
Bernard Werber nous offre avec L’Arbre des possibles
des récits fantastiques où les dieux vont à l’école pour apprendre à bien gouverner leurs troupeaux d’humains, où les objets sont soudainement remplacés par leurs noms, où les gens ont l’esprit limité pour ne compter que jusqu’à vingt, où l’on part en vacances au xviie siècle après s’être fait vacciner contre la peste.
Les hypothèses scientifiques les plus extraordinaires sur la conscience des végétaux, les probabilités de futurs de l’humanité ou les voyages spatiaux côtoient les théories philosophiques les plus amusantes.
Foisonnant d’idées poétiques, de décors grandioses,
de personnages drôles et truculents, ce livre révèle un nouvel aspect de l’œuvre de l’auteur des Fourmis et de L'Empire des anges.

Site officiel de Bernard Werber Arrow
http://www.bernardwerber.com/
Site de l'auteur aux éditions Albin Michel Arrow http://www.werberweb.com/


Voili voilou Wink ...
Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire la totalité de ces écrits, mais il est sans nul doute mon auteur préféré Wink ...

_________________


La Vie ... Ne m'en parlez pas de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penseeopaline.blogspot.com/
Lyv'
** Hôtesse du Salon **
** Hôtesse du Salon **
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4583
Age : 32
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Bernard Werber...   Lun 14 Juil - 0:50

c'est dingue je connais plusieurs de ses ouvrages uniquement de part leur titre, mais je n'ai jamais lu à seul de ses livres..

je sais qu'à l'école plusieurs de mes camardes avaient étudié ses bouquins, mais ca n'est jamais tombé sur moi !!!

faudra que j'essaie une fois !!!

Les Fourmis.. c'est tellement connu... et je dois dire que je ne sais meme pas de quoi cela parle vraiment.... Embarassed

vais vite lire tes descriptifs !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesalon.dynamicforum.net/portal.forum
Elhorianne
* La Barde des lieux *
* La Barde des lieux *
avatar

Féminin
Nombre de messages : 798
Age : 33
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Bernard Werber...   Lun 14 Juil - 3:44

Perso, j'ai réellement découvert Bernard Werber via les Thanatonautes Wink ...
Livre où des gens font des expériences pour savoir ce qu'il y a après la mort Wink ... et sincèrement, j'avais beaucoup aimé ce bouquin Wink ...
Le seul problème peut-être avec Bernard Werber, c'est le côté philosophie assez présent dans certains de ces livres Rolling Eyes ... Mais une fois qu'on est habitué, ça ne gène plus vraiment Wink ...

_________________


La Vie ... Ne m'en parlez pas de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penseeopaline.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bernard Werber...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bernard Werber...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'EMPIRE DES ANGES de Bernard Werber
» Bernard WERBER - Les Fourmis (série)
» Nous les dieux de Bernard Werber
» Bernard WERBER - L'Arbre des possibles et autres histoires
» les enfants d'Eve tome 1 : Genese de Bernard Werber & Eric Puech

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*~* Le Salon *~* :: *~* LECTURE *~* :: Les écrivains-
Sauter vers: