*~* Le Salon *~*

Lieu de détente où règne amitiés et divertissements
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles de stars du cinéma

Aller en bas 
AuteurMessage
Abeille
Parleur
Parleur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 42
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Nouvelles de stars du cinéma   Ven 24 Nov - 17:18

C'était un des acteurs les plus populaires du cinéma français, avec sa silhouette ample de gentleman farmer, sa voix de basse immédiatement reconnaissable, son humanité bourrue. Philippe Noiret est mort jeudi à l'âge de 76 ans, des suites d'une longue maladie.

Le comédien français Philippe Noiret sur cette photo de septembre 2002.


En plus de 50 ans d'une carrière entamée en 1953 - après des études menées sans enthousiasme excessif -, il a tourné dans près de 130 films et de nombreuses pièces de théâtre.
Il aura tout joué, ou presque: les bons bourgeois à cigare, les râleurs au coeur tendre, les amoureux transis, les flics, les méchants, les militaires, les débonnaires rigolards, les Monsieur Tout-le-monde, de "La Vie de Château" aux "Ripoux" en passant par "Le Juge et l'Assassin", "Alexandre le Bienheureux", "La Grande Bouffe" ou le "Désert des Tartares".

Aimé du public mais aussi respecté par ses pairs, il a reçu par deux fois le César du meilleur acteur du cinéma français, en 1976 pour "Le Vieux Fusil", de Robert Enrico et "La Vie et rien d'autre" de Bertrand Tavernier en 1990.

Philippe Noiret est né le 1er octobre 1930 à Lille. Après ses études, au lycée puis au collège des oratoriens, il entame dans les années 50 sa carrière au théâtre et au cabaret, en compagnie de Jean-Pierre Darras. Membre de la troupe du Théâtre National Populaire (TNP) à l'époque de Jean Vilar, il interprète de nombreuses pièces dont "La nuit des rois", "Lorenzaccio" ou "Le Cid".

Il débute au cinéma dans le premier film d'Agnès Varda, "La pointe courte" (1956) et se fait remarquer avec "Zazie dans le métro" de Louis Malle (1960), adaptation du roman du même nom de Raymond Queneau. Il enchaîne les tournages, comme "Thérèse Desqueyroux", de Georges Franju (1962), "Les Copains", d'Yves Robert (1964), "La vie de château" de Jean-Paul Rappeneau (1965) ou "La nuit des généraux" d'Anatole Litvak (1966).

Un an plus tard, "Alexandre le Bienheureux", d'Yves Robert (1967), dans lequel il incarne un rêveur bucolique ne dédaignant pas la dive bouteille, lui apporte la consécration du grand public. Spécialiste des rôles de composition, il s'illustre aussi bien dans le registre comique que dramatique, en passant par la case scandale, en 1973 avec "La Grande Bouffe" de Marco Ferreri.

Philippe Noiret tourne la même année "L'Horloger de Saint-Paul" avec un de ses réalisateurs de prédilection, Bertrand Tavernier. "Le Vieux Fusil", en 1975, est un immense succès public, qui lui vaudra en 1976 son premier César. Il y interprète le rôle d'un médecin qui venge sa femme et sa fille assassinée par les nazis.

A l'affiche d'"Un Taxi Mauve" d'Yves Boisset (1976) avec Charlotte Rampling, il mène une carrière internationale avec de nombreux films en Italie, dont "Mes chers amis" de Mario Monicelli. Les années 80 seront aussi celles de grands succès populaires, notamment avec les "Ripoux" de Claude Zidi (1984), qui donnera lieu à deux autres épisodes, "Ripoux contre Ripoux" (1989) et "Ripoux 3", toujours aux côtés de Thierry Lhermitte en 2003.

Dans les années 90, "La Vie et rien d'autre" lui vaut son deuxième "César". Il retrouve les planches en 1997 pour "Les Côtelettes", de Bertrand Blier, qui en signera l'adaptation au cinéma en 2002. Il a également été à l'affiche, en 2005 et 2006, de la pièce de théâtre "Love Letters".

Il était venu au Québec notamment en 2003 afin de tourner dans la coproduction franco-québécoise "Père et Fils" de Michel Boujenah, aux côtés de Marie Tifo et Geneviève Brouillette.

"Rencontrer un tel homme, travailler avec lui a été un privilège pour moi, a raconté Mme Tifo sur les ondes de NTR. Rencontrer un acteur qu'on admire depuis tellement longtemps... Au départ, j'étais intimidée. Je me demandais comment j'allais me comporter, comment allait-il réagir. Il était à la hauteur de sa réputation. C'est un grand acteur mais aussi c'est un grand homme."

En 1987, il était le narrateur de la version française de "L'Homme qui plantait des arbres" de Frédéric Back, une production de l'ONF qui avait remporté l'Oscar du court-métrage d'animation.

Le réalisateur Bertand Blier qui l'avait fait tourner dans "Les Côtelettes", a évoqué sur LCI un homme "délicieux" et un acteur "charmant".

"Il avait toutes les qualités qu'on peut souhaiter à ce genre d'acteur; il était extrêmement bienveillant vis-à-vis des auteurs et des metteurs en scène, prêt à prendre des risques; il s'amusait, il aimait les bonnes choses, il était terriblement convivial et gentil", a ajouté le cinéaste.

L'acteur Lambert Wilson a lui aussi parlé de souvenirs "tout à fait délicieux" de son aîné. "C'était un homme tellement charmant, tellement attentif aux autres, ayant beaucoup d'humour, souvent nous rabrouant, quand on se prenait un peu trop au sérieux, nous les jeunes comédiens", a-t-il expliqué.

Réactions politiques

Le président de la république française, Jacques Chirac, a fait part jeudi soir de sa "profonde émotion".

"Avec lui, c'est un géant qui nous quitte", a souligné le président de la République pour qui il restera "comme l'un de nos plus grands acteurs".

Pour le premier ministre Dominique de Villepin, "à travers sa voix, son allure, son panache, Philippe Noiret a su saisir et exprimer quelque chose de l'âme française". Il a salué cet acteur qui a fait "vivre des personnages inoubliables" auxquels "il parvenait toujours à donner une humanité et une grandeur exceptionnelles".

Philippe Noiret était "non seulement une immense figure du 7e art", a résumé le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, "mais aussi l'un des acteurs les plus aimés et les plus respectés des Français".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lion's
** Hôte du Salon **
** Hôte du Salon **
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1133
Age : 39
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles de stars du cinéma   Ven 24 Nov - 18:30

Je l'aimais bien!

C'est toujours triste de perdre des gens comme ca.

_________________
* ...Post Tenebras Lux... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
* Le Boxeur Fou *
* Le Boxeur Fou *
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2154
Age : 32
Localisation : Partout
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles de stars du cinéma   Ven 24 Nov - 20:19

Je l'aimais bien moi aussi. Un grand bonhomme du cinéma français Sad

_________________
Moi aussi je met mon lien en sign.
http://s2.bitefight.fr/c.php?uid=30990
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyv'
** Hôtesse du Salon **
** Hôtesse du Salon **
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4583
Age : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles de stars du cinéma   Sam 25 Nov - 19:18

merci pour cet article !!!

oui moi aussi je le trouvais tres sympa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesalon.dynamicforum.net/portal.forum
Jéjé
* Le Boxeur Fou *
* Le Boxeur Fou *
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2154
Age : 32
Localisation : Partout
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles de stars du cinéma   Ven 5 Oct - 17:00

Je savais pas ou classé cette infos, mais le célèbre Mime Marceaux nous a quitté il y a peu ...

_________________
Moi aussi je met mon lien en sign.
http://s2.bitefight.fr/c.php?uid=30990
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles de stars du cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles de stars du cinéma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» vieilles consoles;vieux jeux sur nouvelles consoles
» Nouveaux personnages et nouvelles photos des Hotlanta Cars Collectors
» (Coll) Ma confession (Nouvelles éditions Fournier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*~* Le Salon *~* :: *~* CINEMA *~* :: Pour les amateurs du Grand Ecran-
Sauter vers: